News

Inaugurations

Inauguration du poste frontalier d’entrée en Zone Franche de Nouadhibou

Le Jeudi 13 Août 2015, le Président de l’Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou (AN-ZF), Monsieur Mohamed OULD DAF, a présidé la cérémonie d’inauguration du poste de contrôle douanier ainsi que de la porte d’accès terrestre de la Zone Franche de Nouadhibou.
Cette cérémonie s’est déroulée en présence des autorités administratives et sécuritaires de la wilaya de Dakhlet Nouadhibou, des élus locaux et des opérateurs économiques présents à Nouadhibou.
Dans une déclaration à la presse, le Président de l’Autorité a affirmé l’importance de ce poste de contrôle qui vient consolider les dispositifs opérationnels pris pour l’application du régime d’exonération dérogatoire de la Zone Franche de Nouadhibou.
Il a ajouté que le poste jouera aussi un rôle stratégique pour les opérations de contrôle et de suivi du trafic des marchandises en sortie du territoire de la Zone Franche de Nouadhibou. Il s’inscrit ainsi dans le processus de développement de la Zone Franche, ajout-t-il.
Enfin, il a remercié la direction régionale des douanes pour sa collaboration dans le contrôle et la régulation des activités et échanges économiques au sein de la Zone Franche de Nouadhibou.
Ce poste de contrôle PK 40 est doté d'équipements modernes aux normes internationales. Avec une de superficie de 700 m², il comprend des bureaux, logements, annexe de stockage et un parking.
Ce poste de contrôle se distingue par la construction de totems signalétiques marquant l’entrée en territoire de la Zone Franche de Nouadhibou.
Le coût global de ces travaux est entièrement financé par l’Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou, pour une enveloppe de 25 millions d’ouguiyas, pris en charge dans le cadre de la compensation résultant de la démolition de l’ancienne arche.
Il est à rappeler que cette activité fait partie du programme de l’AN-ZF portant sur la mise en application de son dispositif juridico-institutionnel, réalisable dans le court terme et sera consolidé par la réalisation de projets structurants (Port en eaux profondes, aéroport) dont les études de faisabilité sont en cours.

Mise en place d’une plateforme de dialogue tripartite public-privé pour le développement du Pôle Halieutique

L’AN-ZF a pris l’initiative de mettre en place une plateforme tripartite de dialogue public-privé (secteur public, secteur prive et société civile) pour un développement optimal du pôle de compétitivité halieutique de Nouadhibou.  Cette approche participative conforme aux meilleures pratiques internationales témoigne de l’engagement sincère de l’AN-ZF pour bâtir un véritable partenariat avec les principales parties prenantes à Nouadhibou, assurer l’appropriation de tous les projets de la Zone Franche et donner toutes les chances pour réussir ce projet stratégique et prioritaire de la Zone Franche de Nouadhibou.

L’équipe tripartite de haut niveau devra encadrer le travail d’une firme internationale en cours de recrutement et en charge de l’élaboration d’une stratégie de développement du pôle de compétitivité halieutique. Elle est composée de 12 membres et un coach, et sera opérationnelle pour une durée de 12 mois.

Le Président de l’AN-ZF a ouvert la première réunion de la plateforme ce mardi 4 aout 2015 au siège de l’Autorité à Nouadhibou en présence du Secrétaire Général et du Directeur Général du Développement de l’AN-ZF qui assure la coordination de la dite Task Force.

 

Lancement des travaux de la corniche des Cabanons et de la voie de contournement de la ville de Nouadhibou

Le Mercredi 20 mai 2015, le Président de l’Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou (AN-ZF), Monsieur Mohamed OULD DAF, a présidé la cérémonie de lancement des travaux de la corniche des Cabanons ainsi que de l’axe de contournement de la ville de Nouadhibou.

La cérémonie s’est déroulée en présence des autorités administratives de la wilaya de Dakhlet Nouadhibou, des parlementaires et élus locaux, des représentants du corps diplomatique et des opérateurs économiques présents à Nouadhibou.

Dans une allocution prononcée pour la circonstance, le Directeur Général des études, de l’aménagement et des infrastructures de l’AN-ZF, a affirmé que le lancement de ces travaux constitue la première pierre d’un important programme de développement des infrastructures prévu dans le cadre du Schéma Directeur Opérationnel (SDO) de la Zone Franche de Nouadhibou, lequel SDO a décliné en actions la vision stratégique inédite de Son Excellence Monsieur Mohamed OULD ABDEL AZIZ, de faire de la Zone Franche de Nouadhibou un pôle de compétitivité territoriale et un hub d’excellence à l’échelle de la sous région.

Il y’a lieu de préciser que ces grands projets de voirie résultent d’un plan de développement des infrastructures dont l’objectif est de bâtir un réseau routier interconnecté sur l’ensemble du territoire de la Zone Franche afin de créer une dynamique entre les différents pôles d’attractivité et désenclaver les zones à forte potentialité économique facilitant ainsi l’accès des opérateurs économiques et populations aux services publics de base.

L’aménagement de la Zone des Cabanons permettra aux opérateurs, aux développeurs et autres acteurs du secteur touristique d’y investir dans les meilleures conditions de confort et de sécurité.

Ce volet de voirie urbaine prévoit également la construction d’une voie de contournement de la ville permettant aux opérateurs du secteur logistique et de transport de marchandises de rallier la zone industrielle nord à la zone portuaire sud, à partir de l’entrée de la ville, allégeant considérablement la pression sur la circulation routière à l’intérieure de la ville.

Suite à une procédure d’appel d’offres international, ces travaux ont été confiés à une entreprise nationale pour un délai d’exécution de 12 mois et sont entièrement financés par l’Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou pour une enveloppe globale de prés de 1.8 milliards d’ouguiya

La requalification du Boulevard Médian n’est pas en reste, car les travaux de requalification dudit boulevard sur une longueur de prés de 10 km sont d’ores et déjà en cours d’exécution.

Ce projet de voirie contribuera sans nul doute à la création de plusieurs emplois ; il offrira également un portefeuille élargi pour les prestataires de services nationaux et de nouvelles opportunités d’affaires pour le secteur privé.

Pose de la première pierre pour le projet du chantier naval du cap blanc

Le Président de l’Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou, Monsieur Mohamed OULD DAF, a procédé à la pose de la première pierre du projet du Chantier Naval du Cap Blanc, ce Mardi 21 Avril 2015.
L’événement a eu lieu dans la Zone industrielle réservée aux industries maritimes.

Au cours de cette cérémonie, le Président du Conseil d’Administration de la Société Chantier Naval du Cap Blanc, Monsieur Abdel Kader Kamil, a remercié le Président de l’Autorité pour l’appui et l’intérêt qu’il accorde à ce projet novateur. Lors de son discours, il a mis en évidence l’impact positif du projet pour l’économie nationale. Il a ajouté que ce projet structurant occupe une place prépondérante dans la nouvelle stratégie nationale de promotion du secteur de la pêche

Le coût global de ce programme d’investissement est de trente sept millions d’euros (37.000.000 Euro) et permettra de créer 160 emplois permanents directs.

Le complexe disposera de cales sèches et permettra d’accueillir des navires jusqu’à 160m de long. Les différents équipements et ateliers industriels qui y seront installés permettront tous types d’interventions, reconversions et montages des unités navales.

L’investissement est réalisé grâce à un partenariat entre les acteurs du secteur privé national et la société hollandaise Damen spécialisée dans les équipements portuaires et navals ainsi que deux groupes bancaires ORABANK et Afreximbank.

Ce projet s’inscrit dans le cadre des efforts de l’AN-ZF visant à moderniser le pôle halieutique. Il vient confirmer une fois de plus l’engagement des investisseurs pour le développement de la Zone Franche de Nouadhibou.

 

 

   
 

Nouvel accord tripartite signé par l’Autorité à Aqaba

Ce lundi 18 Août 2014, un mémorandum de coopération tripartite vient d’être signé entre l’Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou (AN-ZF), la Société islamique pour le développement du secteur privé (SIDSP) membre du Groupe de la Banque Islamique de Développement et l'Autorité de la Zone Economique Spéciale d'Aqaba (ASEZA).

Il vise à mettre en place un cadre de concertation et de coopération permettant d’accroître les compétences des cadres de la l’AN-ZF et de renforcer les capacités de celle-ci dans le domaine des services portuaires, de la planification urbaine et des infrastructures.

L’accord a été signé par le Secrétaire Général de la Zone Franche de Nouadhibou, Monsieur El Jeilany Ould Cheikh, agissant en tant que représentant du Président de l’Autorité, Monsieur Mohamed OULD DAF.
Lors de la cérémonie, l’ASEZA était représentait par son Président du Conseil des Commissaires, Monsieur Dr. Kamel Mahadin.
De son coté, la SIDSP était représentait par Monsieur Farid AL Masmoudi, directeur de la coopération et du renforcement des capacités, au nom de son Président Exécutif, Monsieur Khaled Al Aboudi.

Dr. Kamel Mahadin a déclaré que son institution tend à développer ses relations avec les établissements arabes similaires en vue de renforcer la coopération entre les pays arabes dans les domaines de développement économique. Elle vise aussi dans ce sens à aider la Zone Franche de Nouadhibou dans son développement en lui fournissant l’expertise nécessaire, ajout-il.
Il a salué, par ailleurs, l’initiative de l’Institution Islamique qui vise à renforcer les programmes de collaboration technique qui ont pour objectif le renforcement de la collaboration entre les différentes parties.
L’ambition reste la mise en place d’un système économique qui servira de modèle et participera à l’accélération du développement économique dans les deux pays, la Mauritanie et la Jordanie.

De son côté, le Secrétaire Général de la Zone Franche, Monsieur El Jeylani Ould Cheikh, a considéré que la convergence des points de vues entre la Zone Franche d’Aqaba et celle de Nouadhibou, permettra à l’AN-ZF de mettre à profit les opportunités et l’expérience dont jouissent la Zone Franche d’Aqaba.

Suivez-Nous sur

Galerie Videos

Newsletter

S'abonner ici


Galerie Photos