Communiqué

Communiqué

Un nouveau Président pour la Zone Franche

Suite à la nomination, par décret Présidentiel daté du jeudi 13 février 2014, de Monsieur Mohamed OULD DAF au poste de Président de l'Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou, une cérémonie de passation de service s'est déroulée, ce mardi 17 février 2014 au siège de l'Autorité à Nouadhibou, entre le nouveau Président et le Président sortant Monsieur Ismail Bedde CHEIKH SIDIYA. Cette cérémonie, qui a connu la participation des cadres dirigeants de l'Autorité de la Zone Franche, s'est passée dans un climat serein et convivial. Au cours d'un discours prononcé à cette occasion, le Président sortant, Monsieur CHEIKH SIDIYA, a félicité le nouveau Président avant de remercier le personnel de l'Autorité pour le travail remarquablement accompli au cours de la période écoulée.
Quant au Président entrant, il a tenu à féliciter le Président sortant pour sa nomination au Gouvernement et la confiance renouvelée en lui. Monsieur OULD DAF a souligné, dans son intervention, l'intérêt particulier qu'accorde le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed OULD ABDEL AZIZ, à la création effective d'une Zone Franche à Nouadhibou à travers la mise en application d'un cadre juridique parfaitement attractif et à même de faire de Nouadhibou un véritable pôle économique de développement.
Il est à souligner que le nouveau Président occupait, jusqu'à sa nomination à la tête de l'Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou, la fonction de Directeur Général du Port Autonome de Nouadhibou et il avait eu, à ce titre, à accompagner la création et le lancement des premières activités de la Zone Franche.

Communiqué de Presse

La Zone Franche de Nouadhibou a été créée par la Loi n°2013.001 du 02 Janvier 2013 qui définit son cadre juridique ; le Décret n° 2013-019 du 18 février 2013 portant Attributions, Organisation et Modalités de fonctionnement de l’Autorité de la Zone Franche définit certains aspects du champ d’application de cette loi.
Les activités de l’Autorité de la Zone Franche  ont été lancées solennellement par Son Excellence le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, le 24 Juin 2013. 
Bien qu’il soit prématuré de dresser un bilan des activités de l’Autorité, eu égard à sa date de création, celle-ci a d’ores et déjà réalisé une panoplie d’actions stratégiques dont on peut citer :
  • La création et la mise en place de ses structures organisationnelles à travers un organigramme cohérent et adapté à ses objectifs, ainsi que la conception et la mise en place de procédures de gestion transparentes;
  • La réalisation du transfert de compétences prévu par la loi à travers la signature de conventions appropriées constatant ce transfert entre l’Autorité et l’ensemble des départements ministériels concernés par le développement de la ville de Nouadhibou;
  • La création et la mise en place du Guichet Unique qui est l’espace d’accomplissement sous un même toit, de l’ensemble des formalités administratives pour les investisseurs, les développeurs et les entreprises agréées. Ces formalités sont regroupées dans un manuel de procédures implémenté à travers une application informatique intégrale prenant en charge :
  • La création d’entreprises qui a lieu dans un espace unifié, regroupant l’ensemble des administrations et acteurs impliqués dans la création des entreprises;
  • L’agrément au régime de la zone franche dans un délai réglementaire n’excédant pas cinq jours ouvrables, à ce jour le Guichet unique a délivré 35 agréments de projets nouveaux et enregistré sept entreprises existantes.
  • La levée des barrières douanières en application de la loi qui prévoit l’exonération des droits et taxes sur l’ensemble des produits à l’entrée de la zone franche à l’exception de quelques produits;
  • Des actions systématiques et assidues pour le maintien de la propreté et l’amélioration de l’image de la ville;
  • Un schéma directeur opérationnel qui est l’outil de transcription spatiale des prévisions de développement issues de la programmation des grands secteurs d’activités.
Ce schéma, en plus de donner une vision stratégique et concertée de Nouadhibou à l’horizon 2028, est surtout, pour l’Autorité de la Zone Franche, un outil de planification dont les principaux  enjeux sont :
  • L’étude de la répartition spatiale des différents objectifs programmatiques tout en vérifiant leur faisabilité et les principales contraintes techniques afférentes à leur réalisation;
  • La vérification de la capacité de la Zone Franche à accueillir certains programmes industriels de grande envergure sans porter préjudice à sa capacité intégrale de développement par ailleurs;
  • La définition des grands principes d’interdépendance et de complémentarité entre les aménagements et les éléments structurants dans la Zone Franche.
  • Le plan de développement pluriannuel  de l’Autorité est la traduction chiffrée de cette programmation. Il implique des investissements en provenance du secteur privé et un niveau ambitieux d’investissements publics en financement de grands projets structurants (ports, aéroport, réseau routier, réseau d’assainissement, infrastructures scolaires et de santé etc…) de l’ordre de 550 Milliards d’ouguiyas sur 15 ans qui seront financés principalement grâce aux recettes propres de l’Autorité.
Dans une perspective de développement soutenu et dynamique et en attendant la validation définitive du Schéma Directeur Opérationnel (SDO) et du Programme de Développement Pluriannuel (PDP) par le Conseil Supérieur d’Orientation Stratégique, l’ANZF a d’ores et déjà identifié une série d’actions structurantes qu’elle mettra en œuvre sans tarder grâce à ses recettes propres, à l’appui de l’Etat mauritanien et de ses partenaires techniques et financiers avec lesquels elle entretient de fortes relations de confiance.

Suivez-Nous sur

Galerie Videos

Newsletter

S'abonner ici


Galerie Photos